150 millions de dollars pour une stratégie sur le diabète au Canada – Diet Doctor -maigrir rapidement

Vecteur plat d'échelle alimentaire à haut risque de diabète.

Une organisation du diabète demande une stratégie de 150 millions de dollars pour le diabète au Canada

Les experts en diabète disent que le Canada pourrait prévenir un autre million de diagnostics de diabète de type 2 au cours de la prochaine décennie si leur gouvernement fédéral dépense 150 millions de dollars pour une stratégie nationale sur le diabète.

CBC: Diabète Canada met en garde contre une «épidémie», appelle à une stratégie nationale

Cette semaine, Diabète Canada et des politiciens fédéraux ont tenu une conférence de presse exhortant le gouvernement à inclure les dépenses dans le prochain budget. Les taux de diabète au Canada ont doublé depuis 2000 et les taux continuent d’augmenter. Selon le Dr Jan Hux, président et chef de la direction de Diabète Canada, les chiffres sont frappants:

Un jeune de 20 ans au Canada est maintenant confronté à un risque 50/50 de développer un diabète. Pour les Premières nations [a subset of aboriginal Canadians] les gens, ce risque est de 80 pour cent. « 

Bien que ces statistiques soient exactes à 100% ou non, la crise est réelle. L’organisme de bienfaisance a déclaré que sa «stratégie Diabète 360», calquée sur une stratégie précoce de lutte contre le VIH / sida, établirait des étapes claires pour prévenir et gérer la maladie. La stratégie mettrait l’accent sur les facteurs qui contribuent à l’augmentation de la maladie au Canada, comme la pauvreté, la mauvaise sécurité alimentaire et les conditions de vie malsaines.

Nulle part, cependant, les experts ne disent que la stratégie devrait inclure l’éducation des gens sur l’impact d’un régime riche en glucides et d’une résistance à l’insuline, ou sur l’efficacité de la réduction des glucides et de l’augmentation des graisses pour inverser le diabète.

Peut-être que cette stratégie a besoin d’un peu plus de peaufinage? Nous avons écrit sur l’American Diabetes Association (ADA) et l’Association européenne pour l’étude du diabète (EASD) reconnaissant que les régimes à faible teneur en glucides sont une option de traitement sûre et efficace pour les patients atteints de diabète de type 2. Si Diabète Canada veut améliorer la probabilité que sa nouvelle stratégie sur le diabète soit efficace, il devrait suivre l’exemple de l’ADA et de l’EASD et présenter des modes de vie à faible teneur en glucides comme une option viable pour le traitement et la prévention.

Plus tôt

500 décès prématurés dus au diabète chaque semaine au Royaume-Uni

Le risque de diabète commence bien avant le diagnostic réel

Les régimes faibles en glucides prennent place à la table

Le diabète de type 2 augmente considérablement chez les jeunes

1. PRENDRE UN PETIT DÉJEUNER Vous avez tendance à profiter le plus possible de votre lit le matin ? Au détriment de votre petit déjeuner ? Pour perdre du poids il faudra en finir avec cet mauvaise habitude. On ne le sait pas forcément mais le petit déjeuner a un rôle important sur le contrôle de l’appétit et la contrôle social institutionnel de la prise alimentaire sur la journée. Si vous prenez un petit déjeuner trop léger ou bien pas de petit déjeuner du tout, vous ressentirez rapidement une sensation de qui se terminera généralement parmi la consommation d’une barre chocolatée du commerce ou bien de viennoiseries. Prendre un petit déjeuner équilibré aura ainsi un impact sur votre satiété et sur la diminution de vos impression de faim grignotage pendant exhaustif la journée. De plus, il serait démontré que les individus prenant un petit déjeuner sont moins sujettes au surpoids et à l’obésité. Alors, vous y penserez à l’avenir matin ?