« C’est génial! » – Médecin diététique -maigrir sans sport

. Vous recevrez gratuitement des conseils, des plans de repas, des recettes, des listes de courses et des conseils de dépannage – tout ce dont vous avez besoin pour réussir sur un

.

Salut docteur en diététique,

Nous avons rejoint le défi céto car nous avons recommencé à prendre du poids très lentement. Nous savons que nous devons être plus concentrés, et le défi semble être un bon moyen de reprendre le contrôle de l’alimentation. Manger après le dîner, c’est-à-dire après 19 heures, est devenu un problème et je suis sûr que ce n’est pas la faim, mais je ne peux pas le contrôler au cours des six derniers mois.

Nous vivons à faible teneur en glucides depuis près de trois ans combinés à un style de vie 5: 2. Dan a 82 ans et j’ai 78 ans. Dan, avec l’approbation de notre médecin, a cessé de prendre ses médicaments il y a deux ans et, heureusement, je n’en ai jamais pris. J’ai trouvé votre site Web comme un bon support. J’adore l’information, à la fois médicale et alimentaire, c’est super.

J’admire le courage et l’engagement de tous ceux qui s’opposent à la politique dominante. Nous vivons à Mornington, Victoria, Australie et suivons entre autres le Dr Gary Fettke, le Dr Tim Noakes.

Un côté intéressant, j’ai travaillé dans la cuisine diététique de l’hôpital Royal Victoria à Belfast à la fin des années 1960. Le régime alimentaire destiné aux diabétiques était un régime riche en graisses et en glucides. C’était le plus appétissant de tous les régimes et le personnel pensait que si vous deviez suivre un régime qui était celui-là. À cette époque, le régime à ne pas suivre était celui des patients souffrant d’ulcères d’estomac. Tout blanc, pas d’épices, pas de goût.

Merci pour tout votre bon travail.

Cordialement,
Margaret & Dan


Bonjour, voici Nancy, des États-Unis. J’ai 67 ans, en bonne santé, sauf que je suis obèse depuis des années.

Après avoir vu une photo de famille prise récemment, dans laquelle j’étais encore la plus grande personne là-bas. J’ai réalisé que mes deux enfants, maintenant dans la trentaine, n’avaient jamais vu leur mère comme quoi que ce soit en surpoids.

J’étais autrefois athlétique et bien roulée. Maintenant, je ne pouvais pas trouver ma taille! Donc, après avoir essayé régime après régime pendant des années, perdu et retrouvé les mêmes 50 lb (23 kg), je suis tombé par hasard sur le plan de nutrition cétogène. Je pesais 240 livres (109 kg) et je mesure 5’7 « (170 cm). J’ai lu les informations sur la cétose comme un objectif, et bien que légèrement sceptique, cela avait du sens pour moi en tant que professionnel de la santé et en tant que personne qui était accro au pain, au sucre et aux glaces depuis des années et qui avait connu la fatigue de les hauts et les bas des glucides comme source d’énergie.

J’ai décidé de relever le défi de 2 semaines, il y a deux semaines et demie. Déplacé tous les articles de pain dans le congélateur en bas, mangé le reste de la crème glacée, sorti toutes les boîtes de haricots et les paquets de haricots secs et de légumineuses des placards et les a donnés au garde-manger, suivant les suggestions du site Diet Doctor. Je me suis pesé et mesuré et j’ai acheté ce dont j’avais besoin pour la première semaine de dimanche. J’ai cuisiné et mangé des recettes de repas qui m’ont été envoyées. Laisser du sucre était difficile, car mercredi avait été Halloween et je n’avais pas, et je n’avais pas touché, les restes de bonbons. Jeudi, je me suis rendu chez un médecin. Imaginez ma surprise quand je suis monté sur la balance et que j’avais perdu 7 livres (3 kg) en 4 jours de relever le défi!

Je suis maintenant à la fin de mon défi de 2 semaines. J’ai perdu 12 livres (5 kg). Je prévois de continuer en tant que membre, avec le plan de repas céto # 37. Le défi a été difficile pendant les premiers jours, mais je ne me suis pas senti privé, ni à ma grande surprise, de tout produit de boulangerie, de crème glacée ou d’autres sucreries, pas même de crackers. Et donc je pars … merci pour toutes les recettes inhabituelles mais bonnes que j’ai cuisinées, en gardant les glucides à 20 g ou moins par jour.

Nancy


Mon nom est Gideon Osei, 52 ans et du Ghana vivant à Ancône en Italie.

J’ai commencé LCHF il y a trois semaines et j’ai été transformé, j’ai perdu 7 kg (15 lb), beaucoup d’énergie et pas faim comme avant.

Merci, docteur en diététique


Bonjour,

Je suis une femme de 49 ans qui vit dans le sud de la Floride. Mon mari et moi avons récemment commencé le régime céto. Nous avons commencé par donner 16 sacs d’épicerie dans notre maison. Nous avons toujours pensé que nous mangions «en bonne santé» mais nous nous trompions. Je n’ai jamais vraiment eu de mal à faire de l’embonpoint, mais il y a 10 ans, j’ai subi une hystérectomie totale et à mesure que je me rapproche de 50, j’ai mis 8 à 10 lb (4 à 5 kg) que je n’ai pas pu hangar et rien de ce que je faisais ne fonctionnait. Je mesure 160 cm (5 pi 3 po) et mesurais 60 kg (130 lb), ce qui est le plus élevé que j’ai jamais pesé. Je fais normalement environ 120 (54 kg) et je me sens à l’aise avec ce poids car j’ai une silhouette assez courbée.

Nous sommes entrés dans le processus céto en suivant vos recettes pendant deux semaines et j’ai perdu 2 kg (5 lb). Après cela, nous avons commencé votre plan de 2 semaines plus strict. J’ai alors commencé à reprendre une partie du poids.

J’ai beaucoup lu sur la post-ménopause, l’hormonothérapie substitutive et la céto et je sais qu’il peut être difficile de trouver ce qui fonctionne le mieux, alors j’ai essayé d’expérimenter quelques choses. J’ai commencé le jeûne intermittent qui a très bien fonctionné et qui est génial parce que je n’ai pas faim de toute façon. Le petit déjeuner était difficile pour moi sur le plan de deux semaines. J’ai également augmenté mes glucides à environ 50-80 g par jour en revenant uniquement à vos recettes et le poids est retombé et continue de baisser.

Nous sommes encore nouveaux dans ce voyage et tout comprendre en apprenant les petites façons subtiles dont nous pouvons modifier ce qui fonctionne le mieux pour nous. La meilleure nouvelle de toutes, nous nous sentons bien! Beaucoup plus d’énergie, la concentration mentale est également en hausse. J’ai également remarqué que mon mari ne ronflait plus et nous dormons tous les deux mieux. Tant d’autres petites choses qui ne cessent de s’améliorer. Ce sera notre façon de manger pour la vie. La chose drôle est que nous aimons, aimons, aimons la nourriture et ne pas avoir de sucre ou de pain, etc. n’a vraiment pas été raté du tout. Merci pour toutes les bonnes informations sur votre site.

Merci,
Kelly


Ce défi était génial!

J’ai 54 ans, je vis en Caroline du Nord et j’ai fait de l’embonpoint la plupart de ma vie d’adulte. Ce défi a rendu les glucides faibles si gérables. Je n’avais pas faim, je n’ai pas eu de maux de tête et cela ne me dérangeait pas de dire non aux beignets du matin! Lol. J’ai perdu 7 livres (3 kg) jusqu’à présent et augmenté l’énergie, tout le monde a remarqué le changement. Les allergies à divers aliments ont également disparu. Hou la la!

Merci beaucoup, vous avez changé ma vie pour toujours! Je vais continuer à faible teneur en glucides.

– son utilisation est gratuite pendant un mois.

Les règles de base pour perdre du poids Pour changer votre alimentation, il faut atténuer modérément apports caloriques, il est à dire d’abord les graisses et sucres rapides. Il faut absolument respecter bonnes pratiques alimentaires ( voir « Le guide des bonnes pratiques alimentaires ») en y enrichissant quelques règles simples. Ne pas sauter de repas, malgré tout le petit déjeuner qui rester copieux. Faites un repas léger à la brune ; Ne rien manger en dehors des repas. Si vous avez faim entre les repas, boire un grand verre d’ eau, un café ainsi qu’à un thé dépourvu sucre. Boire aussi avant le repas et en or centre du repas ; Continuer à manger des féculents à tout repas : pâtes, riz, pommes de terre ou bien pain. Ils procurent 1 sentiment de satiété et apportent l’énergie dont vous avez besoin, ainsi que des fibres. En revanche tout ce qui les accompagne est à limiter : saucée grasses, beurre, fromage, crème fraîche, etc. Il faut ainsi consommer ces féculents seuls ou avec un assaisonnement sans sucre ni dépourvu graisses ; Supprimer boisson gazeuse sucrées ; Supprimer les alcools et la bière. Vous pouvez continuer à boire du vin, de préférence rouge, en vous limitant à un verre quotidiennement ; Eviter de manger hors de chez vous car il est plus difficile de contrôler votre alimentation. Au restaurant c’est des fois possible, chez des amis il est plus difficile… Si vous faites un bon repas à plusieurs, il faut alors essayer de diminuer les quantités et particulièrement ne ne vous resservir d’un plat ; Choisir des viandes maigres et privilégier volailles, sans la peau, poissons et les crustacés ;