Comment perdre du poids avec l’hypothyroïdie (sans avoir faim) -maigrir sans sport

Je n’ai jamais pensé que je me demanderais comment perdre du poids avec l’hypothyroïdie.

Mais j’étais là. Assis sur mon lit en pyjama et chaussettes floues, blotti et frissonnant, je venais de terminer l’appel téléphonique avec mon médecin.

Mes niveaux de TSH étaient de 13,4. La plage normale pour les niveaux de TSH est de 0,35 à 5,5. Inutile de dire que j’ai eu un problème de santé. La nouvelle n’est pas venue comme une surprise – tous les signes étaient là.

Je perdais des cheveux depuis des mois. Mon énergie était toujours faible. J’ai pleuré au téléphone avec mon petit ami au moins une fois par semaine.

Comment allais-je résoudre mon problème?

La décision

Le médecin m’a prescrit des médicaments pour ma thyroïde par téléphone. Je n’ai même pas eu à visiter son bureau. Une partie de cela m’a alarmé… à quel point le médecin était impatient de me commencer à prendre des médicaments. Il ne m’a même pas expliqué mes autres options. La seule option dans son esprit médical était de prendre une pilule.

Je savais que j’avais d’autres options. Mon mari (alors petit ami), Rob, m’avait poussé à compléter mon alimentation avec de l’iode pendant des mois. Rob savait tout de mes problèmes. Et je n’arrêtais pas de les nier… en attendant qu’ils disparaissent.

J’avais le choix: soit prendre le médicament soit compléter avec les nutriments eux-mêmes. J’ai pesé mes options et j’ai décidé d’opter pour la supplémentation – l’approche holistique.

J’ai acheté la solution d’iode ce matin-là. J’ai rapidement terminé ma routine matinale pour pouvoir quitter la maison tôt. J’allais acheter des noix du Brésil dans mon épicerie locale.

Perdre du poids avec hypothyroïdie est possible

Sara Binde avant et après avoir perdu du poids avec hypothyroïdie

On m’a diagnostiqué une hypothyroïdie en décembre 2013. Depuis lors, j’ai pu perdre 30 livres. Bien que cela puisse sembler peu, à l’époque j’étais à l’extrémité supérieure d’un poids santé à 160 livres. Je mesure 5 pieds 8 pouces.

La transformation a changé la vie. Pas seulement physiquement, mais mentalement et émotionnellement. Je suis soulagée que mes cheveux ne tombent pas et que je n’ai pas froid tout le temps. J’ai de l’énergie pour vivre ma vie. Je suis exponentiellement plus heureux.

Et maintenant, je contrôle ma vie.

Le diagnostic d’hypothyroïdie était inconfortable. J’ai eu l’impression que je n’avais aucun contrôle sur mon poids ou mes hormones. Comme si je n’avais plus de contrôle sur moi.

Il aurait été simple d’oublier mes objectifs de perte de poids santé. J’aurais pu utiliser le diagnostic comme raison (c.-à-d. Excuse) pour abandonner la perte de poids. Mais je ne l’ai pas fait.

En fait, j’étais inspiré. Le diagnostic m’a permis de prendre le contrôle de mon corps, de mon poids et de ma vie.

J’ai perdu du poids après avoir été diagnostiqué. Apprenez à perdre du poids lorsque vous souffrez d’hypothyroïdie en suivant les trucs et astuces que j’ai appris.

1. Mangez des aliments à faible densité calorique

Les salades ont une faible densité calorique

Quand on m’a diagnostiqué une hypothyroïdie, j’essayais de suivre un régime alimentaire cru. J’ai apprécié beaucoup de fruits et légumes, mais j’ai également mangé des noix, des graines et de l’huile.

Il n’y a rien de mal avec les noix et les graines. Comme vous pouvez le voir dans mes directives diététiques, je recommande une portion de noix ou de graines par jour.

Pourtant, je mangeais plus d’une portion de noix ou de graines par jour. J’en mangeais plusieurs.

En plus des noix et des graines, j’ai ajouté beaucoup d’huile à mes repas. L’huile a la réputation d’être saine, en particulier l’huile d’olive et l’huile de noix de coco. Mais en réalité, les huiles sont des calories vides.

Les noix, les graines et l’huile m’ont empêché de perdre du poids lorsque je mangeais des seaux de fruits et légumes. En fait, j’ai même gagné poids pendant ma période de nourriture crue.

Mon premier conseil est le suivant: manger des aliments avec faible densité calorique.

Quelle est la densité calorique? C’est la concentration de calories dans vos aliments. Les aliments à faible densité calorique répartissent les calories sur un grand volume.

Considérez une salade. Un bol de salade géant peut ne contenir que 200 calories. Une salade est un exemple classique d’un plat à faible densité calorique.

Imaginez maintenant une cuillère à soupe d’huile d’olive. Dans cette cuillère à soupe d’huile d’olive, il y a 120 calories. Les huiles sont des aliments à haute densité calorique.

Les aliments à faible densité calorique vous remplissent sans vous bourrer de calories. La perte de poids n’est pas aussi simple que calories en calories, mais manger moins de calories aide toujours.

2. Mangez des aliments qui digèrent lentement

Aliments qui digèrent lentement: le ragoût de haricots

Je recommande de manger des aliments à faible densité calorique. Cela vous laisse encore de nombreux aliments à choisir. Devriez-vous manger des haricots ou des céréales? Fruits ou légumes?

Je recommanderais normalement de manger ce que vous aimez le plus. Mais l’hypothyroïdie change les circonstances.

Lorsque vous voulez perdre du poids avec l’hypothyroïdie, il est préférable de manger des aliments qui digèrent lentement. Cela signifie manger des amidons au lieu du sucre et des aliments qui sont légèrement plus riche en protéines.

L’amidon et le sucre sont deux types de glucides. Je suggère de manger de l’amidon plutôt que du sucre, car l’amidon digère plus lentement que le sucre. Le corps doit travailler plus fort lors de la digestion de l’amidon.

Quel que soit le type de glucides, votre corps les décompose en glucose. Le glucose est un sucre simple que le cerveau et le corps utilisent pour l’énergie.

Le glucose est un sucre simple que le cerveau et le corps utilisent pour l’énergie.

Les sucres sont de simples glucides, ils ont donc besoin de moins de temps et d’efforts pour se décomposer. Les amidons sont des glucides complexes. Ils doivent d’abord être transformés en glucides simples, qui doivent ensuite être convertis en glucose.

Dans l’ensemble, les glucides complexes permettent à votre estomac de fonctionner plus longtemps. La nourriture prend plus de temps à digérer, ce qui vous prend plus de temps à avoir faim.

C’est la même raison pour laquelle je suggère de manger des aliments légèrement plus riches en protéines. Les protéines digèrent plus lentement que les glucides.

Un estomac qui fonctionne plus longtemps vous garde au chaud. Je parlerai de la raison pour laquelle vous garder au chaud est essentiel plus tard.

Mettons ces idées abstraites dans de vrais aliments. Ce conseil se traduit par la consommation de légumineuses (pois chiches, haricots, pois, lentilles, etc.) et de légumes colorés (carottes, épinards, betteraves, etc.). Ces aliments ont une faible densité calorique et contiennent plus de protéines que les fruits et les céréales.

Voici à quoi pourrait ressembler une journée pour vous:

  • Petit déjeuner: smoothie aux haricots noirs, banane et cacao (ne le frappez pas avant de l’essayer!)
  • Déjeuner: sandwich à l’houmous, aux betteraves et aux épinards sur du pain de grains entiers avec une salade d’accompagnement
  • Dîner: Chili aux haricots mixtes avec patate douce

>> Vous voulez un plan de repas de perte de poids de 12 semaines? Découvrez le Beauty Body Plan. Vous obtiendrez 12 semaines d’informations, de plans de repas, de listes d’épicerie et de recettes pour perdre du poids et retrouver de l’énergie. <<

3. Buvez beaucoup d’eau ou de thé

Thé au gingembre et au citron

Boire suffisamment d’eau est essentiel si vous voulez être en bonne santé. C’est encore plus important lorsque vous voulez perdre du poids.

J’aimerais bien connaître l’importance de l’eau lorsque j’ai essayé de perdre du poids pour la première fois. Souvent, vous croyez avoir faim quand vous avez réellement soif. Ensuite, vous mangez quand vous n’en avez pas besoin. Cela se traduit par manger trop de calories.

Manger trop de calories ralentit ou arrête votre perte de poids. Cela pourrait même vous faire prendre du poids.

Rester hydraté vous empêche de manger lorsque vous avez soif.

4. Gardez-vous au chaud

Restez au chaud

Les deux derniers conseils jouent tous deux pour vous garder au chaud.

Je me souviens de mon froid quand je ne contrôlais pas mon hypothyroïdie. Je portais tout le temps des chemises à manches longues. J’ai gardé mon chapeau et mon écharpe quand j’étais à l’intérieur. J’ai utilisé trois couvertures sur mon lit pour me garder au chaud la nuit. J’ai même apporté un radiateur dans ma chambre.

J’ai beaucoup mangé pendant cette période. À l’époque, je ne savais pas que je ne mangeais pas parce que j’avais faim. Je mangeais parce que j’étais du froid. Mon corps utilisait de la nourriture pour se réchauffer.

Pour perdre du poids avec l’hypothyroïdie, vous devez vous garder au chaud. Manger des aliments qui digèrent lentement fait frémir votre métabolisme. Et buvez des liquides à température ambiante ou chaud plutôt que froid.

Étant donné que l’eau chaude n’est pas particulièrement attrayante, je recommande de l’eau ou du thé au citron chaud. Choisissez-en un et trimballez un thermos de votre liquide préféré où que vous alliez. Il vous garde hydraté et chaud.

5. Augmentez votre activité physique

Augmentez votre exercice physique pour aider à perdre du poids avec l'hypothyroïdie

L’entraînement pourrait être la dernière chose que vous voulez faire avec l’hypothyroïdie. Vous êtes épuisé, gelé et déprimé. Comment pourriez-vous vous motiver à vous entraîner?

Bien que la motivation puisse être un défi, l’entraînement en vaut la peine pour trois raisons.

  1. Cela vous gardera au chaud
  2. Cela brûlera des calories supplémentaires
  3. Cela stimulera votre humeur

Il est évident que s’entraîner vous réchauffe lorsque vous le faites. Vos muscles travaillent, vous devenez chaud, vous transpirez. Vous vous attendez à ce que votre température corporelle augmente lorsque vous vous entraînez.

La chaleur que vous ressentez lorsque vous vous entraînez n’est pas la seule façon dont l’exercice vous garde au chaud. Avoir plus de muscles brûle plus de calories lorsque vous n’êtes pas actif.

La façon dont l’entraînement vous garde au chaud est liée aux calories supplémentaires. Pour rester au chaud, vous devez brûler des calories. Vous ne brûlez pas seulement des calories lorsque vous bougez. Vous brûlez plus de calories lorsque vous êtes au repos si vous augmentez votre masse musculaire.

La troisième raison de travailler est que cela vous rendra heureux. L’exercice libère des hormones de plaisir dans votre cerveau. Vous vous sentirez heureux par la suite, même si vous ne voulez pas vous entraîner au départ.

Ce ne sont pas seulement les hormones à court terme qui soulageront votre humeur. Les sentiments positifs persisteront lorsque vous remarquerez que l’exercice stimule votre perte de poids et votre image corporelle. Bien que vous n’ayez pas l’air différent après un entraînement, vous verrez et sentirez une différence après un mois. J’ai fait.

S’entraîner ne signifie pas conduire au gymnase ou faire de l’exercice pendant des heures tous les jours. Vous pouvez faire un entraînement de 30 minutes 3 à 4 jours par semaine depuis votre propre domicile. Faites des exercices de poids corporel simples comme:

  • Squats
  • Fentes
  • Des pompes
  • Planches

J’ai récemment trouvé une application appelée 8fit. La version gratuite est livrée avec une bibliothèque complète d’exercices de poids corporel. Il y a aussi des idées partout sur Internet.

Expérimentez avec ce que vous préférez et ce qui fonctionne pour vous. Par expérience, je sais que vous serez heureux d’avoir fait l’effort.

Comment gérer votre hypothyroïdie sans médicaments

Vous n’avez pas besoin d’accepter votre hypothyroïdie. J’ai mentionné au début que j’avais le choix: prendre des médicaments ou des suppléments.

Voici comment je gère mon hypothyroïdie sans médicaments.

1. Prenez de l’iode tous les jours

Les sushis peuvent être une source élevée d'iode

L’iode était pointu et amer sur ma langue. Mais j’étais déterminé à prendre et à m’améliorer.

J’ai mentionné l’iode plus tôt. Je complète avec de l’iode car c’est essentiel pour la fonction thyroïdienne.

L’iode et le fluorure agissent l’un contre l’autre dans le corps. Le fluorure se trouve dans la plupart des choses que nous mangeons, buvons et utilisons. Les principales sources de fluorure sont l’eau et le dentifrice.

Bien que les deux nutriments soient nécessaires, trop d’un n’est pas sain. Et généralement, les gens reçoivent trop de fluor et pas assez d’iode.

Pour équilibrer les niveaux d’iode dans mon corps, j’avais besoin d’augmenter considérablement ma consommation. Quand j’ai commencé à prendre de l’iode, j’ai commencé à prendre 4 gouttes par jour. Pour mettre cela en perspective, la dose suggérée sur le flacon était de 1 goutte par jour. Mais j’étais déficient et j’avais besoin d’équilibrer le fluor et l’iode.

Je recommande un Solution iodée. Une autre option consiste à compléter votre alimentation avec de la poudre de varech. Une troisième solution consiste à ajouter une cuillère à café de sel iodé à votre alimentation chaque jour.

Je recommande également de couper autant de fluor que possible. Un filtre à eau serait utile si vous en avez les moyens. Sachez simplement que les filtres à charbon Brita bon marché ne fonctionnent pas. Vous en avez besoin d’un qui filtre le fluorure. Puisque nous absorbons le fluorure dans l’eau que nous mangeons, buvons et se baigner, un filtre à eau coûteux peut en valoir la peine.

Je ne brosse pas avec un dentifrice fluoré ou je ne reçois pas de traitement au fluorure chez le dentiste. Les dentifrices non fluorés sont tout aussi efficaces que ceux avec du fluorure. Et quant aux traitements au fluorure, j’apprécie ma santé plus qu’un joli sourire.

2. Une dose quotidienne de sélénium

Les noix du Brésil sont riches en sélénium, ce qui est important pour perdre du poids avec l'hypothyroïdie

J’ai mentionné ci-dessus que j’ai acheté des noix du Brésil. C’était pour le sélénium.

J’ai pris des noix du Brésil parce qu’elles sont fou riche en sélénium. Ils sont la source d’aliments entiers la plus concentrée de sélénium sur terre. Un seul noix du Brésil possède 137% de votre DV pour le sélénium.

J’étais agressif avec ma gestion de l’hypothyroïdie. J’ai mangé cinq noix du Brésil chaque matin.

Après avoir maîtrisé votre hypothyroïdie, vous pouvez passer à la consommation de céréales et de légumineuses. Les céréales et les légumineuses sont de bonnes sources d’aliments complets pour le sélénium. Ils ne sont pas aussi élevés que les noix du Brésil, mais ils n’ont pas besoin de l’être. Si vous mangez quelques portions de grains entiers ou de légumineuses par jour, vous obtiendrez suffisamment de sélénium.

Vous envisagez une supplémentation par rapport aux médicaments? Assurez-vous d’être retesté.

Mon histoire prouve que vous n’avez pas à être esclave des médicaments pour garder votre hypothyroïdie à distance. Avec quelques suppléments, vous pouvez gérer votre hypothyroïdie sans le coût et les effets secondaires négatifs des médicaments.

Mes niveaux de TSH ont été testés pour la première fois début décembre 2013 et retestés fin janvier 2014. En 2 mois, mes niveaux sont revenus à la normale. Il est possible que vous ne soyez qu’à quelques mois de l’arrêt de votre traitement pour la thyroïde.

Parlez à un professionnel de la santé avant de vous décider. Sachez cependant que votre médecin sera probablement partisan de cette décision. Les médecins ne sont pas formés en nutrition. Les médecins comptent sur les médicaments et la chirurgie pour résoudre les problèmes de santé, pas sur les aliments et les suppléments.

N’oubliez pas que les médicaments ne sont pas le seul moyen.

Le meilleur régime pour l’hypothyroïdie + la perte de poids

Salade de pois chiches cuits

Un diagnostic d’hypothyroïdie ne vous destine pas à l’embonpoint pour toujours. Vous avez juste besoin de modifier les connaissances courantes sur la perte de poids pour l’adapter à votre situation.

Pour la perte de poids avec hypothyroïdie, je suggère

  • Manger des aliments à faible densité calorique
  • Manger des féculents
  • Manger des aliments légèrement plus riche en protéines
  • Boire beaucoup de thé chaud
  • Augmenter votre activité physique

Cela signifie remplir votre assiette de légumes colorés (en particulier les légumes-feuilles) et de légumineuses.

Si vous ne savez pas comment inclure les légumineuses dans votre alimentation, essayez une recette copieuse telle que:

Fatigué de salades terne? Considérez l’une de ces recettes végétariennes:

>> Vous pouvez également essayer le Beauty Body Plan. Vous obtiendrez 12 semaines de plans de repas, de listes d’épicerie et de recettes pour oublier les frustrations alimentaires. <<

Gardez le moral

Gardez le moral

Je comprends ce que cela fait d’être diagnostiqué avec une hypothyroïdie. Je sentais que je ne contrôlais pas mon corps ou mon esprit. Je me rappelais mon hypothyroïdie à chaque fois que je me brossais les cheveux, que je téléphonais à mon petit-ami et que je tombais épuisé dans mon lit.

Et malgré chaque bataille, j’ai réussi.

La tristesse ronge votre esprit et votre volonté. C’est pourquoi il est essentiel de contrôler votre hypothyroïdie plutôt que de l’accepter.

Être cohérent. Mangez un smoothie aux haricots noirs, banane et cacao tous les jours (sérieusement, vous devez le goûter). Engagez-vous à faire 50 craquements ou squats. Prenez votre iode et vos noix du Brésil. Je vous promets volonté voir les résultats.

La perte de poids n’est pas le seul résultat que vous verrez. Vous vous verrez devenir plus heureux. Vous aurez plus d’énergie. Vous allez commencer à aimer votre corps.

En fin de compte, le bonheur, l’énergie et l’image corporelle sont les améliorations les plus importantes. La perte de poids est agréable, mais elle est insignifiante si vous êtes déprimé, fatigué et misérable.

La perte de poids est un moyen d’atteindre les objectifs qui comptent: le bonheur, la confiance et le contrôle de votre vie.

sauvegarder

Les règles de base pour perdre du poids Pour changer votre alimentation, il faut diminuer modérément apports caloriques, c’est à dire d’abord les matières grasses et les sucres rapides. Il faut absolument respecter bonnes pratiques ( voir « Le guide des bonnes pratiques alimentaires ») en y rallongeant quelques règles simples. Ne pas sautiller de repas, à tout prix le petit déjeuner qui rester copieux. Faites un repas léger le soir ; Ne rien manger en dehors des repas. Si vous avez entre repas, boire un grand verre d’ eau, un café et pourquoi pas un thé sans sucre. Boire aussi avant le repas et d’or milieu du repas ; Continuer à manger des féculents à chaque repas : pâtes, riz, pommeau de terre ou pain. Ils procurent une opinion de satiété et apportent l’énergie dont vous avez besoin, ainsi que des fibres. En revanche tout ce qui accompagne est à limiter : saucée grasses, beurre, fromage, crème fraîche, etc. Il faut ainsi consommer ces féculents seuls et pourquoi pas avec un assaisonnement sans sucre ni dépourvu matières grasses ; Supprimer les boissons gazeuses sucrées ; Supprimer alcools et la bière. Vous pouvez continuer à boire du vin, de préférence rouge, en vous limitant à un verre par jour ; Eviter de manger hors de chez vous car il sera plus difficile de contrôler votre alimentation. Au restaurant il est de temps à autre possible, chez des amis c’est plus difficile… Si vous faites un bon repas à plusieurs, il faut alors essayer de diminuer les quantités et particulièrement ne onques vous resservir d’un plat ; Choisir des viandes maigres et appuyer les volailles, dépourvu la peau, les poissons et crustacés ;