Perte de poids: obésité, régimes alimentaires et calories

Comment perdre du poids est l’une des questions de santé les plus urgentes pour de nombreuses personnes.

Les gens prennent du poids en consommant plus d’énergie qu’ils n’en brûlent, donc consommer moins de calories ou d’énergie peut aider. Cependant, d’autres facteurs jouent un rôle, tels que les facteurs génétiques, le métabolisme, les hormones, le type de nourriture que vous mangez, votre type de corps et votre mode de vie.

Cet article examinera les raisons de perdre du poids, les méthodes les plus efficaces et les interventions médicales.

Les experts en santé du monde entier considèrent désormais l’obésité comme une épidémie.

Chaque année, au moins 2,8 millions de personnes meurent de complications liées à un excès de poids.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l’obésité affecte actuellement plus de 1 personne sur 3 aux États-Unis, soit 36,5% des adultes aux États-Unis.

Les risques pour la santé d’un excès de poids comprennent:

Il y a plusieurs raisons de perdre du poids:

  • Apparence: Les gens peuvent penser que s’ils perdent du poids, ils auront l’air plus attrayants, plus en forme ou en meilleure santé.
  • Confiance et image corporelle: les personnes en surpoids ou obèses peuvent se sentir mal à l’aise à propos de leur apparence.
  • Santé globale: Le maintien d’un poids approprié peut aider à améliorer la santé globale et à prévenir des maladies telles que le diabète de type 2.
  • Conditions spécifiques: Les symptômes de l’apnée du sommeil ou du diabète de type 2, par exemple, peuvent s’améliorer ou disparaître lorsqu’une personne perd du poids.
  • Fitness: Un programme de perte de poids qui implique de l’exercice peut laisser une personne en forme, avec plus d’énergie et d’endurance
  • Compétitions sportives: dans certains sports, comme la boxe, une personne peut chercher à contrôler son poids afin de pouvoir rester dans sa catégorie de poids existante.
  • Fécondité: Le traitement de fertilité semble être plus efficace chez les femmes souffrant d’obésité et du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) si elles perdent du poids avant le traitement.

De nombreux plans de régime font des allégations de perte de poids incroyables, et il peut être difficile de le savoir.

Certains sont fondés sur des preuves, sûrs et efficaces, mais d’autres ne le sont pas. La plupart des professionnels de la santé, des diététistes et des nutritionnistes conviennent que les meilleurs résultats tendent à provenir de la combinaison d’un régime sain et amaigrissant avec de l’activité physique, surtout à long terme.

Vous pouvez cliquer ici pour découvrir environ huit des régimes les plus populaires.

Les partisans de nombreux régimes disent qu’ils sont extrêmement efficaces et ne nécessitent aucun effort. À moins qu’il ne soit prouvé qu’ils le sont dans les études scientifiques, il n’est pas possible de savoir à quel point ils sont réellement efficaces.

Partager sur Pinterest
Le nombre de calories dont une personne a besoin dépend de son âge, de son sexe et de son niveau d’activité quotidienne.

Le nombre de calories par jour que vous devez consommer pour perdre du poids dépend de plusieurs facteurs, y compris votre sexe, combien vous voulez perdre, à quelle vitesse vous voulez le perdre et votre âge.

Voici les besoins caloriques quotidiens des hommes et des femmes, selon le département américain de l’Agriculture (USDA).

Consommation calorique quotidienne recommandée pour les hommes:

19 à 20 ans

  • Sédentaire: 2600
  • Modérément actif: 2 800
  • Actif: 3000

21-30 ans

  • Sédentaire: 2400
  • Modérément actif: 2 600-2 800
  • Actif: 3000

31-50 ans

  • Sédentaire: 2200-2400
  • Modérément actif: 2 400-2 600
  • Actif: 2800-3 000

51 ans et plus

  • Sédentaire: 2000-2200
  • Modérément actif: 2 200-2 400
  • Actif: 2400-2800

Consommation calorique quotidienne recommandée pour les femmes:

De 19 à 30 ans

  • Sédentaire: 1800 à 2000
  • Modérément actif: 2000 à 2200
  • Actif: 2400

31-50 ans

  • Sédentaire: 1800
  • modérément actif: 2 400-2 600
  • Actif: 2200

Âge 51+ ans

  • Sédentaire: 1600
  • Modérément actif: 1 800
  • Actif: 2000 à 2200

Si vous voulez perdre du poids, vous devrez en consommer moins que les quantités énumérées ci-dessus. Moins vous en consommez, plus vous perdez vite. Cependant, il est important de suivre une alimentation saine et bien équilibrée afin de ne pas tomber malade ni perdre de tissu maigre (muscle). Idéalement, vous devriez consulter un diététiste, un nutritionniste ou votre médecin.

Dans certains régimes, les personnes à la diète consomment 1 200 calories par jour si elles sont des femmes et 1 500 si elles sont des hommes. Cependant, n’essayez pas de le faire vous-même sans la supervision d’un expert qualifié.

Vous devez vous assurer que votre rapport glucides, protéines et lipides est bon pour une bonne santé. Les recommandations pour l’apport en glucides varient de 20 à 60% pour perdre du poids.

Lectures complémentaires:

Une mauvaise alimentation et une malnutrition peuvent survenir indépendamment des calories. Un plan de repas doit également être équilibré en termes de nutriments. Une mauvaise alimentation peut conduire non seulement à la malnutrition, mais aussi à une mauvaise humeur et à une perte de motivation. Cela peut entraîner une perte de régime avant d’atteindre leur poids cible.

Lorsque les personnes à la diète ont atteint leur poids corporel cible, elles devraient augmenter progressivement leur apport quotidien jusqu’à ce qu’elles atteignent leur chiffre de «maintien du poids».

Une étude de 2010 a montré que les personnes qui réduisent simplement leur apport calorique quotidien perdent rarement beaucoup de poids.

Les chercheurs ont expliqué que les mécanismes compensatoires naturels du corps réduisent l’activité physique d’une personne dès que la consommation de calories diminue. En d’autres termes, le corps ralentit si vous mangez beaucoup moins. Un régime doit être combiné avec de l’exercice.

La responsable de l’étude, Judy Cameron, a déclaré:

« Au milieu de l’épidémie d’obésité en Amérique, les médecins conseillent fréquemment à leurs patients de réduire le nombre de calories qu’ils consomment quotidiennement. Cette recherche montre que le simple fait de suivre un régime ne causera probablement pas de perte de poids substantielle. Au lieu de cela, l’alimentation et l’exercice doivent être combinés pour atteindre cet objectif. »

En réponse à une réduction des calories, le mécanisme naturel du corps humain passe en «mode de conservation». Sans exercice, il n’y aura tout simplement pas beaucoup de perte de poids, ont-ils souligné.

Le contrôle du poids corporel est beaucoup plus efficace si vous pouvez combiner une alimentation bien équilibrée avec un exercice régulier.

Les régimes d’accident peuvent avoir des résultats positifs à court terme, mais ils ont tendance à avoir de faibles taux de réussite à long terme.

Si vous parvenez à dormir entre 7 et 8 heures en continu au cours de chaque période de 24 heures, votre contrôle du poids corporel sera plus efficace. La privation de sommeil ou le manque de sommeil peut vous faire prendre du poids.

En 2009, les chercheurs ont combiné les stratégies de perte de poids réussies de 6 000 personnes.

Ils ont proposé les mesures suivantes pour éviter de reprendre du poids après l’avoir perdu:

  • Activité physique: Faites au moins 200 minutes par semaine d’exercice d’intensité modérée. Cela devrait être étalé sur au moins trois jours (ne faites pas toutes les minutes en une fois chaque semaine).
  • Regarder la télévision: Limitez votre télévision à 10 heures maximum par semaine. Beaucoup de gens pourraient trouver cette recommandation particulièrement difficile à suivre.
  • Limite de graisse sur l’alimentation: Assurez-vous que pas plus de 30% de votre apport nutritionnel est sous forme de graisse.
  • Mangez régulièrement: Résistez à l’envie de trop manger pendant les week-ends et les jours fériés. Votre apport alimentaire doit suivre une routine régulière. Trop manger perturbe non seulement votre routine, mais cela a très probablement un impact sur votre métabolisme.
  • Petit déjeuner: Ne le manquez jamais. Le petit déjeuner aide à éviter la faim plus tard dans la journée, ce qui peut aider à éviter de trop manger et de grignoter.
  • Surveillez-vous: Gardez un œil sur ce que vous mangez et pesez-vous régulièrement.

Certains professionnels de la santé et chercheurs ne sont pas d’accord pour se concentrer sur la perte de poids lorsqu’ils conseillent les patients et les clients. Ils croient que les régimes et les efforts de perte de poids peuvent conduire à une prise de poids supplémentaire et à une mauvaise santé.

Au lieu de cela, ils suggèrent de se concentrer sur un meilleur état de santé, car cela se traduit par un meilleur contrôle du poids corporel à long terme.

Linda Bacon, de l’Université de Californie, Davis Department of Nutrition, a déclaré:

« Bien que les professionnels de la santé puissent bien vouloir dire lorsqu’ils suggèrent que les gens perdent du poids, notre analyse indique que les chercheurs interprètent depuis longtemps les données de recherche à travers une lentille biaisée.

Lorsque les données sont reconsidérées sans l’hypothèse courante que les graisses sont nocives, il est extrêmement évident que les graisses ont été fortement exagérées en tant que risque de maladie ou de longévité réduite. »

Un certain nombre de suppléments sont disponibles qui prétendent aider les gens à perdre du poids.

Ceux-ci inclus:

  • produits oméga-3 et huiles de poisson
  • chitosane, dérivé de crustacés
  • extraits de thé vert
  • quelques herbes chinoises
  • extrait d’orange amère

Selon le National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH), ne sont-ils pas inefficaces, et ils sont susceptibles d’avoir des effets secondaires.

L’éphédra a été utilisé dans les suppléments de perte de poids dans le passé, mais il a été interdit en raison de problèmes de sécurité.

D’autres préoccupations incluent des articles tels que des «brûleurs de graisse» vendus sans l’approbation de la Food and Drug Administration (FDA) et le fait que certains suppléments à base de plantes peuvent ne pas contenir exactement ce que l’étiquette indique.

Le CCNMI souligne que les approches axées sur l’esprit et le corps peuvent être utiles.

Les exemples comprennent:

  • yoga
  • méditation
  • manger en pleine conscience

Ils recommandent de trouver un instructeur qualifié et expérimenté pour vous guider à travers ces activités.

Partager sur Pinterest
La chirurgie bariatrique est effectuée dans des circonstances où d’autres méthodes de perte de poids ne sont pas efficaces.

La chirurgie bariatrique, également connue sous le nom de chirurgie de perte de poids, est une intervention chirurgicale qui est effectuée sur des personnes dont l’indice de masse corporelle est suffisamment élevé pour les exposer à des complications graves.

Il n’est recommandé que si d’autres stratégies de perte de poids n’ont pas fonctionné.

La procédure consiste soit à réduire la taille de l’estomac avec une bande gastrique, soit à retirer chirurgicalement une partie de l’estomac.

Dans certains cas, une chirurgie de pontage gastrique est recommandée, dans laquelle les petits intestins sont redirigés vers une petite poche gastrique.

Après la procédure, l’appétit de la personne est considérablement réduit et elle ne peut pas absorber ou digérer les aliments aussi complètement qu’auparavant.

La chirurgie bariatrique peut être un moyen efficace de réduire l’indice de masse corporelle (IMC) pour les personnes souffrant d’obésité sévère, bien que les résultats de la recherche pour différentes procédures n’aient pas confirmé quel type de chirurgie est le meilleur dans chaque cas.

La procédure s’est avérée efficace pour traiter le diabète de type 2 et réduire le risque cardiométabolique.

Il est important de viser un poids corporel compatible avec votre taille, votre âge et votre sexe. Cet article peut vous aider à décider: Quel est mon poids idéal?

Dans certains cas, la perte de poids peut ne pas être la réponse.

La perte de poids se produit lorsqu’une personne exerce plus d’énergie qu’elle n’en consomme. C’est ce qu’on appelle un bilan énergétique négatif. Le corps cherche des réserves d’énergie, à commencer par les graisses, pour combler le déficit.

Chez une personne avec peu de graisse, plus de muscles et de tissus maigres seront utilisés. Cela peut entraîner de nouveaux problèmes de santé.

Ceux-ci inclus:

  • un risque plus élevé d’ostéoporose
  • réduction de la masse musculaire et de la force
  • problèmes de régulation de la température corporelle
  • une moindre capacité à résister aux infections

Une perte sévère de masse corporelle peut être mortelle.

Développements récents sur l’obésité dans les nouvelles du MNT

Obésité: combien est dans les gènes?

Un certain nombre de facteurs génétiques peuvent influencer la façon dont les gens prennent du poids, selon une recherche publiée dans la revue Obésité.

Découverte d’un potentiel «gène de l’obésité»

Pour la première fois, les scientifiques ont découvert un lien direct entre un gène et la production de graisse dans le corps – une découverte qui pourrait détenir la clé de la lutte contre l’obésité.